La Modernité dans le respect de la Tradition

Les Moulins DUMÉE, une histoire de famille

Les débuts

S’il existe des traces d’un DUMÉE meunier à Veron (89) en 1641, de façon certaine, la lignée des DUMÉE, meuniers à Sens (89) s’inscrit depuis 1703.

En commençant par Jacques en 1703, ce sont, Pierre (1743), Antoine (1782), Louis-Auguste (1861), Roger (1899), le père de Gérald (1936) qui ont suivi.

Les Moulins de Saint Père, situés à l’angle de la rue Alsace-lorraine et de la rue de la Planche Barrault à Sens (site démoli à ce jour) ont été acquis par Louis-Auguste en 1890. Ce moulin avait alors une capacité de 20t/jour.

Deux de ses fils, André et Roger en ont repris la responsabilité en 1927.

Après un incendie qui a détruit presque toute l’usine en 1935, ils ont reconstruit le bâtiment et porté la capacité à 50t/jour.

Évolution permanente

En 1960, Les Moulins de Saint Père se transforment en SA, les « Moulins DUMÉE ». C’est en 19623 que Gérald Dumée, fils de Roger en reprend les rennes.

Suite au développement régulier, la création des ventes à l’exportation, la capacité devient insuffisante. Elle est portée à 90t/jour en 1975.

En 1990, un projet de modernisation du process est mis en place dans le but de doubler la capacité de production saturée et réintégrer, sur le site, la fabrication faite par la sous-traitance. En 1994, fin des travaux l’écrasement est porté à 200t/jour.

En 1998, les statuts de la société évoluent, Gérald Dumée devient Président du Conseil de surveillance et Hervé de Romémont, son gendre dans l’entreprise depuis 1985, devient Président du Directoire.

En 1999, c’est le magasinage qui est modernisé et en 2001 l’installation de l’informatique de process permet d’assurer la traçabilité des produits.

Construction de l’usine de Gron

Décembre 2003, acquisition du terrain dans la zone de Salcy à Gron (89). 2004, acquisition des Grands Moulins de Bourray (28), 2007, reprise du Moulin du Batardeau à Auxerre (89).

Et en septembre 2009, le lancement du projet de construction d’une nouvelle usine.

Choix d’un cabinet de conseil en ingénierie et obtention d’un permis de construire pour le silo à blé en novembre 2011, fin d’édification de cette première tranche en juillet 2013.

Obtention du permis de construire de la seconde tranche (moulin et partie logistique) en novembre 2013, fin des travaux et début de la production en septembre 2015.

2018-2019: Démolition du site dans la ville de Sens puis vente du terrain.